Musique

« Badala Zamana », ode au disco algérien

Zohra Aissaoui est une artiste algérienne qui n’a sorti qu’un disque sous son vrai nom « Zohra », le superbe Badala Zamana, comportant le tube éponyme et le titre moins emballant Fousse n’Melissa. Enregistré en 1977 en France avec le producteur Joël Hannier, Badala Zamana est une pure bombe disco de l’époque avec la petite touche arabisante qui fait tout le sel de cette ode à la joie (enfin en tout cas on dirait, je n’ai pas lu les paroles).

Zohra Aïssaoui, connue sous le nom de Dihya, née en 1950 à Taghit (T’Kout), est une chanteuse algérienne de musique chaouie.

Zohra commence à chanter et à jouer de la guitare très jeune et a continué à le faire même après qu’elle et sa famille aient déménagé dans le nord de la France. En jouant dans des galas et des réceptions pendant ses premières années en France, il a fallu une rencontre avec l’instrumentaliste, compositeur, arrangeur et chef d’orchestre aux multiples talents Joël Hannier pour l’introduire dans l’industrie de la musique.

L’expérience de Joël Hannier dans l’écriture et la composition a alors donné naissance au titre « Badala Zamana », sorti en 1977 sous le label J.M.B Records, il est diffusé dans diverses stations de radio dans le monde, notamment dans les pays arabophones. En France, la chanson n’est pas non plus passée inaperçue, mais jusqu’à aujourd’hui – bien que défendue par Habibi Funk parmi quelques autres – elle reste relativement déterrée.

You Might Also Like