Musique

Zaki Project ou la révélation musicale de l’année

zakiproject

Après le succès de sa reprise de « El Bandi » de Cheikh Sidi Bémol, Zaki Mihoubi alias Zaki Project, nous revient plus fort et tout aussi inspiré avec « Bnet El Youm », un autre classique du répertoire chaâbi algérois, écrite et composée par Elie Moyal, plus connu sous le pseudonyme de Lili Labassi, et interprétée une première fois par René Perez.

Né à Alger, un 19 juillet 198, Zaki s’est voué une passion pour la musique et cela dés son plus jeune age. Entraîné par son père, il commença dans un premier temps, à jouer des instruments de percussions tels que la Derbouka, puis intégra l’orchestre de son établissement ou il se mit au chant. Plus tard, il se lança dans un long travail de recherche, explorant divers styles musicaux comme le gnawa et autres dérivés des musiques africaines, apprenant par la même occasion à jouer du goumbri, un des instruments phares du chant gnawi.

BeFunky Collage

Début 2016, le projet artistique Zaki-Project, voit enfin le jour avec l’avènement d’ « El Bandi » qui n’est autre qu’une reprise du célèbre morceau de Cheikh Sidi Bémol, mais avec des sonorités plus fraîches et une touche personnelle qui démontre ses influences en musiques maghrébines, méditerranéennes et afro-gnawi. Le succès est au rendez-vous, le clip de celle-ci a été visionnée plus de 25 000 fois sur la toile, un chiffre plus que correct pour un premier jet. Visionnaire et perfectionniste à la fois, Zaki ne s’arrête pas là, voulant donner une dimension purement artistique à son projet, il collabore avec l’artiste Hichem Gaoua dit El Moustach, ce dernier lui confectionne une identité graphique vintage décalée qui correspond parfaitement à l’univers de ce dernier.
Fort de cette mini consécration et ne voulant pas s’arrêter en si bon chemin, Zaki sort un second single, cette fois-ci il ira creuser dans le répertoire des Elie Moyal & René Perez, pour y produire une autre cover de « Bnet El Youm ». Celle-ci avait subi quelques retouches au niveau du texte et quelques ajustement et nouveaux arrangements pour la remettre au gout du jour. Ce morceau a lui aussi été accompagné d’un vidéo clip, qui ne laissera personne indifférent d’ailleurs, puisque réalisé par la jeune et brillante Dahlia Antri et produit par la maison de production qu’elle dirige, Studio DS, à Alger, celui-ci filmé dans le somptueux Théâtre Mahieddine-Bachtarzi et différents quartiers du centre-ville. a le don de nous replonger dans l’Alger d’autre fois, cette capitale insouciante et heureuse; élégante, rêveuse et amoureuse…

You Might Also Like