Inspirations Interviews

Q & A | Amina Benboureche

13187670_605687012946078_935505_n

Elle est passionnée et passionnante, Amina Benboureche, cette « rêveuse invétérée », nous a séduit par sa fraîcheur créative, c’est ainsi qu’on a pris attache avec elle, et a bien voulu se prêter au jeu de question-réponse, sur un ton relax et décalé.

Qui est Amina Benboureche ?

Je suis une traductrice de formation et férue de toute formes d’arts graphiques.

Comment est Amina Benboureche de tous les jours ?  

Je n’ai jamais la tête sur les épaules, je suis une rêveuse invétérée.

Qu’est-ce qui te branche, qu’est-ce qui te débranche ?

Le dessin, puis la photo, toutes disciplines confondues, m’ont toujours branché , avide de toute nouveauté dans le domaine, je passe toujours des heures à surfer sur le web à la recherche de nouvelles tendances artistiques… puis y’a toujours la bonne musique et les bons livres. Ce qui me débranche, et si on reste toujours dans les domaines de l’art, c’est un peu ce snobisme ambiant  du milieu artistique …. Qu’on retrouve un peu partout d’ailleurs.

Comment décrirais-tu ton style en un mot ? 

Loin de toute prétention, je me cherche encore !

Un remède miracle contre le manque d’inspiration ?

Se forcer la main, parfois ça tombe pas du ciel, ni au moyen de ballades dans la nature, parfois faut vraiment épuiser ses heures à gribouiller, épuiser son encre et sa cervelle.

13115802_605669206281192_1106420673_n


Photo ou Digital Painting ?

Digital Painting puis Photo.

Crayon ou Stylet ?

Crayon pour créer, stylet pour créer ET « tricher » (clin d’œil), je crois que l’avènement du stylet a rendu la phase de réalisation d’un dessin beaucoup plus facile et le processus plus rapide. il est vrai que parfois quand on fait du digital painting, on s’appuie sur d’autres supports… on a un contrôle sur divers éléments que le crayon ne permet pas dans certains cas, et on a un résultat plus « net », surtout quand on est pas un Gustave Doré !

Un idole ou des idoles ?

Des Idoles, tous ces peintres, photographes et illustrateurs méconnus qui font ma joie quotidienne, et tous ceux qui font toujours ces magnifiques couvertures d’albums… Métal (courbette pour tout ce beau monde).

Quel(s) message(s) se cache(nt) derrière tes portraits ?

Je crois que chaque personne est un monde à part, je cherche à travers mes illustrations à sublimer  les personnes  qui font plus au moins partie de mon entourage, à les sortir de la perception « normale », c’est une tentative de me les approprier aussi,  il y’a énormément d’émotion derrière…

Que peut-on te souhaiter de plus cher à l’avenir ?

Toujours, plus de productivité, et pourquoi pas une exposition !

 

 

UNREQUITED

You Might Also Like