Interviews

Q & A | Lydia-Nouria Yachir

11693935_10153341310071893_1382777092201624721_n

Curieux de savoir ce qui se trame derrière De’L Casbah, cette toute nouvelle marque de prêt-à-porter qui a récemment vu le jour. Nous sommes partis à la rencontre de la fondatrice, la styliste Lydia Nouria.


1926651_10152197886691893_762033687_n
Qui est Lydia Nourya ?
Une jeune styliste Franco Algérienne (née à Tizi Ouzou), j’ai grandi en France d’abord à Rouen et ensuite Montpellier. Je suis une grande voyageuse et dès que l’occasion se présente je suis toujours prête à partir. D’ailleurs je suis toujours entre La France, L’Espagne, L’Algérie et les Etats-Unis. Je suis passionnée d’art urbain, de poésie & philosophie orientale et bien entendu de mode.
1002269_10151627286951893_1233040233_n
Comment vous êtes-vous retrouvée plongée dans le monde de la mode ? Racontez-nous votre parcours !

Mon parcours est assez atypique mais il faut savoir que j’ai toujours aimé la mode et plus précisément le style. Je n’ai pourtant pas opté pour cela dans un premier temps et j’ai suivi des études de commerce international à l’école de commerce, Euromed Management à Marseille (devenu Kedge Business School). J’ai travaillé dans ce domaine tout d’abord en Espagne, à Londres pendant près d’un an puis à New York pendant 3 ans.

J’ai commencé à vraiment m’intéresser au monde de la mode à Londres où les styles éclectiques, sans limitation des codes vestimentaires réels m’ont vraiment impactés. Mais c’est réellement à New York que l’éveil s’est fait, après avoir fait le FIT (Fashion Institute of Technology) et pris quelques classes à Parsons School, j’ai décidé de vraiment changer de carrière et je suis allée à Barcelone où j’ai étudié le design de mode. Après cela, j’ai fait mon expérience dans une maison de Haute Couture à Amsterdam, mais j’ai réalisé que je voulais vraiment monter mon projet personnel et après beaucoup de travail j’ai créé De’L Casbah.

Pourquoi avoir opté pour ce nom, qu’évoque-t-il pour vous ?

Le nom De’L Casbah a été le fruit d’une longue recherche pour être honnête. Je ne voulais pas donner mon nom entier à la marque et je voulais un nom qui inspirait autant le côté Oriental qu’occidental et surtout assez facile à prononcer. J’ai fait pas mal de recherche et j’ai adoré la symbolique de la Casbah D’Alger, son architecture et son histoire, de plus il y a des Casbah dans toute l’Afrique du nord et même au delà. Ce qui rend le mot assez commun et facile à retenir.

Pour la première partie du nom de la marque <DEL > c’est la contraction des articles « de » et « el » en espagnol, qui marque tout deux l’appartenance ou la possession. J’ai choisi de mettre l’apostrophe et le L, cette lettre étant un clin d’œil à mon prénom : Lydia. Donc De’L Casbah signifie « en provenance ou appartenant à la Casbah ». C’est une symbolique qui est assez forte car le but est de montrer que l’inspiration et la culture vient de L’Afrique du Nord / Orient, le mot Casbah symbolisant cela.

14117747_1606591856307230_4684439949901381724_n
En quoi se distingue De’L Casbah des autres marques de prêt-à-porter ?

La mode c’est des couleurs, des matières et des volumes différents mais c’est aussi et surtout de l’émotion. De’L Casbah se distingue des autres marques car son univers, ses inspirations et ses aspirations sont totalement différents de ce que l’on peut voir aujourd’hui mais surtout lui en sont propres et uniques. De’L Casbah répond à un besoin tout d’abord personnel de vouloir montrer ma culture et mon héritage, mais surtout a un besoin d’adaptation et de réinterprétation de ce qu’est justement cet héritage. C’est le mélange parfait de toutes mes expériences de vie dans différents pays et de mon origine.  Aimer la mode et la créer sont deux choses différentes. Pour moi, chaque pièce est bien plus qu’un volume unique, de belles couleurs ou un tissu raffiné, c’est une revendication, une façon de s’exprimer.

lydia_0246-edit
Une vidéo – teaser circule depuis peu sur la toile, on y retrouve notamment un certain El-3ou. Comment s’est porté le choix sur lui pour l’habillage musical ? Racontez-nous un peu comment s’est faite cette collaboration ?

Il me semble que j’ai découvert une musique de El 3ou, lorsque je vivais à Amsterdam. Un ami avait posté la musique de : Ya Ghorbati. Ce qui m’a fait cliqué sur le lien c’était l’ancienne photo de Line Monty et je n’ai pas regretté car j’ai absolument adoré la musique pensant que c’était tout à fait le genre de musique qui correspondait à mon univers. Depuis cela, j’ai commencé à suivre ses musiques sur Soundcloud et Facebook chaque nouveau morceau était une petite merveille. Lorsque ma collection a commencé à se concrétiser, je savais que je voulais faire une vidéo et mettre de la musique. Pour cela je savais aussi qu’il fallait que je trouve une personne qui avait en quelques sortes la même vision, qui parlait le même « langage artistique ». A ce moment ci, la musique de Ya El Hadjla était sortie et j’ai pensé le contacter pour ce mix. Je l’ai contacté d’abord via facebook et ensuite on a continué les échanges via email. Mais au final je lui ai demandé de créer une autre musique en prenant exemple sur mon ancienne vidéo. Il a tout de suite compris et su interpréter l’idée proposée. J’ai adoré collaborer avec lui car il a été super professionnel et très rapide. J’aimerai beaucoup collaborer de nouveau avec lui car je trouve qu’il a beaucoup de talent.

Revenons-en un peu à cette vidéo, a-t-elle été tournée en Algérie ?  Comment s’est passé le tournage ?

Non la vidéo n’a pas été tournée en Algérie, elle a été tournée à Valencia (Espagne) ville dans laquelle je réside une partie de l’année. Nous étions une petite équipe mais super dynamique et complice. La photographe et son mari qui filmait en même temps que nous prenions les photos. La maquilleuse, la mannequin et moi. Je crois que ce jour à été le plus chaud de tout l’été, nous avions commencé très tôt car j’ai à peu près 12 looks pour cette collection. À 7 heures du matin nous avons commencé le make up et à organiser la journée. On a fini vers 20h exténués avec de jolis coups de soleil.

lydia_0348-edit

Quel est la suite pour De’L Casbah ? Prévoyez-vous d’ouvrir une boutique sur Alger ?
La suite pour De’L Casbah pour l’instant va être d’assister à pas mal d’événements de mode, travailler sur les prochaines collections et dans un proche avenir pourquoi pas ouvrir une boutique à Alger.
[Crédits Photos : Neil Moger & Jessica Marasovicdelcasbah.com © Mannequin : Cindy Vanderpoel Astruells]
 

You Might Also Like