Photographie

Les photographes Adem Yahiaoui & Islem Haouati rendent hommage aux « Oubliés du Désert »

16649266_1220926828003238_2259145721414542756_n

Cela fait prés de 40 ans, que des dizaines de milliers de sahraouis vivent un drame humanitaire à ciel ouvert aux camps des réfugiés à Tindouf au sud-ouest de l’Algérie. Ces camps-là, sont de vastes terres laissés à l’abandon ou les conditions de vie sont déplorables et austères. Ce peuple en « quarantaine » dépend exclusivement des aides humanitaires provenant en partie du gouvernement algérien, qui a toujours soutenu et milité pour leur droit à l’auto-détermination. Les photographes Adem Yahiaoui & Islem Haouati, ont fait le déplacement dans la région, pour se rendre compte eux-mêmes du triste sort réservé à ce peuple opprimé.


16807084_1225836504178937_1728919415405070886_n
Des moments de vie ou de joie aux moments de galère ou de désespoir… Chaque instant a été passé au crible, afin d’illustrer en images avec précision le quotidien des « ces oubliés du désert ». Islem et Adem ont pris soin de rassembler tous les clichés représentatifs de cette situation douloureuse. Des clichés émouvants, lourds de sens et souvent significatifs qu’ils comptent partager au grand public d’Oran lors d’une exposition photo qui aura lieu du 18 au 25 février au Dar d’Art [38, rue Charcot] et à travers laquelle ils espèrent modestement alerter encore un peu plus l’opinion publique sur la cause sahraoui et pourquoi pas inciter les hautes autorités à vraiment réagir et passer à l’action.

You Might Also Like