Événements

DimaJazz #14 : Salif Keïta & Marta High en guest

82131002_ccp_0

Longtemps bousculée par les rumeurs qui ont fuité à travers les réseaux sociaux et certains médias, la 14e édition du DimaJazz a fait couler beaucoup d’encre, mais pour le plus grand bonheur des amoureux du jazz, celle-ci a bel et bien été maintenue, et se déroulera comme convenu au Zénith de Constantine – Salle Ahmed Bey jusqu’au 24 novembre prochain.

10690095_10152687951997978_6817687418143623258_n
Lancé en 2003 par Aziz Djemame et l’association musicale Limma, DimaJazz, a tout de suite pris une place importante dans le paysage culturel algérien, devenu très rapidement un des événements les plus convoités à Constantine, réunissant à chaque éditions de prestigieux musiciens tels que Karim Ziad, l’Orchestre national de Barbès, Keziah Jones, Dhafer Youssef, Steve Coleman… cette édition ne déroge pas à la règle, et pourtant tout n’était pas gagné d’avance, car au vu de la conjoncture actuelle, les organisateurs ont du faire face aux restrictions budgétaires imposées par l’état, mais aussi à quelques troubles-fêtes qui ont tenté maladroitement de « perturber l’opération de vente des billets qui a commencé mardi 15 novembre. » a regretté le commissaire du DimaJazz.
befunky-collage
Loin de se décourager, ses organisateurs ont bataillé dur pour garantir la pérennité de cet événement alors menacé de disparaître, rassurant par la même occasion de nombreux fans qui s’interrogeaient sur le maintien de cette 14e edition qui aura bel et bien lieu à l’endroit convenu, avec comme le veut la coutume, un panel riche et varié de musiciens locaux et internationaux comme Salif Keïta, Djamel Sabri, Marta High, ou encore la présence du collectif franco-écossais The Celcic Social Club, qui donnera le coup d’envoi de ce rendez-vous tant attendu, où après quelques mois de disette, Constantine renouera enfin avec la culture…

You Might Also Like