Cinema

« En Attendant Les Hirondelles » de Karim Moussaoui en compétition à la 70e du Festival de Cannes

ENATT

Quatre ans après le brillant « Les Jours d’Avant », le cinéaste Karim Moussaoui revient sur le devant de la scène avec un long métrage intitulé « En Attendant Les Hirondelles », ce dernier a été retenu en Sélection Officielle du Festival de Cannes dans la catégorie « Un Certain Regard ».

nature-of-time-ealh-fondationgan-4

Né en 1976, le natif de Jijel n’en est pas à son premier coup d’éclat, en 2003 il présentait son tout premier oeuvre « Petit Déjeuner » s’en suit « Ce Qu’on Doit Faire » en 2006 inspiré de Lune froide, une nouvelle de Charles Bukowsky, et enfin « Les Jours d’Avant » qui ne passera pas inaperçu puisqu’il fut nominé aux César dans la catégorie du meilleur court métrage en 2014, et récompensé, le premier prix du Festival d’Oran du film arabe, le prix du jury et celui du format court au FIFF de Namur, le Grand prix du jury et celui de la meilleure actrice pour Souhila Mallem au Festival Premiers plans d’Angers, le Griot d’or au Festival Ciné Africano de Cordoba, le prix du meilleur film 2014 du festival Les Lutins du court métrage, et le premier prix du court métrage au festival du film arabe de Fameck.

« En Attendant Les Hirondelles » s’annonce tout aussi prometteur, ce projet dont l’auteur a entamé l’écriture en 2009, met en avant trois histoires avec trois personnages différents, un homme d’affaires riche en plein doute s’interrogeant sur ses choix de vie, une jeune femme qui recroise le chemin de son premier grand amour, et enfin un médecin sollicité pour voler au secours d’une dame en détresse… Outre l’actrice franco-algérienne Hania Amar, qu’on a pu apercevoir dans Le Puits de Lotfi Bouchouchi  et Mehdi Ramdani qui était présent dans Les jours d’avant, Chawki Amari le chroniquer d’El Watan, Hassan Kachach qui avait incarné l’illustre Mostafa Ben Boulaid, et l’actrice Aure Atika révélé dans De battre mon cœur s’est arrêté de Jacques Audiard, font partie du casting de ce film bouleversant produit par la fine équipe de Chrysalide à sa tête Jaber Debzi, à qui on souhaite de triompher lors de cette 70e édition du Festival de Cannes, qui se tiendra du 17 au 28 mai 2017 présidé par Pedro Almodovar et dont le jury reste à dévoiler.
[Crédits Photos : Hichem Merouche ©]

You Might Also Like