Inspirations

Abdelghani Hidouche alias Bold, revient sur « Delirium » sa récente exposition à la Seen Art Gallery

20729722_1666068143412718_6342601173190053152_n

Croisé par pur hasard dans un café du quartier du Telemly, Abdelghani Hidouche alias Bold a accepté pour notre plus grand plaisir de revenir sur Delirium, sa récente exposition au Seen Art’Gallery, qui avait réuni 3 autres de ses acolytes Nesrine Achour alias NES, Fares Yessad alias SER DAS, ou encore Chafik Hamidi plus connu sous le nom d’El Panchow. Évoquant la genèse de ce projet fort enrichissant, il a aussi expliqué en quoi consistait son « art » et la particularité de son oeuvre. Rencontre. 
10690106_970616632967613_6016989820356467698_n

Comment est-né le projet Delirum ?

C’est Fares (Serdas) qui m’a contacté, et je pense que c’est lui qui a réuni les exposants, la galeriste l’avait contacté à son tour, il m’a contacté mi-Ramadhan, évidemment j’ai demandé qui étaient les autres exposants… par la suite, j’ai dit Okay.

19748885_1886143871645723_962177567053493793_n

Comment décrirais-tu le travail présenté au Delirium ?

En disant oui à cette expo, j’ai voulu montrer une autre facette de ce que j’aime faire hors la calligraphie, parce qu’on ma taxé de calligraphe alors qu’à la base, je n’ai même pas commencé avec ça, ce n’est qu’en 2007 / 2008 que j’ai commencé à en faire, mais par rapport au travail présenté au Delirium, j’ai voulu explorer ma vision de la liberté, à travers : un cas « Le Fou » un métier « Le Marin » ou une entité « Le Nomade », chacun vit sa liberté à sa manière et donc j’ai voulu la présenter selon ma propre vision des choses et ma liberté de création.

20464556_1168202419993017_1946054685_n

Quel est la particularité de ton œuvre ?

Je dirai très graphique, travail de fourmi presque, super méga détaillé, et comme je l’ai cité en haut c’est un travail très libre, je ne me suis fixé aucune limite à ma création et à mon imaginaire, ce n’est pas des toiles c’est juste des illustrations que j’ai travaillé avec l’outil et le support que j’aime beaucoup : l’encre sur papier.

20464493_1168202053326387_1975159331_n

Quel est le point commun qui vous relie toi, et les 3 autres artistes ?

Déjà le dessin et la passion qu’on a pour ce que nous faisons, et surtout l’influence du « Street Art » car à la base l’expo devait réunir essentiellement des « Street-Artistes » et on en a tous fait à des degrés différents hormis Nesach (Nesrine Achour) qui fait du Doodle mais l’influence y est en tout cas, puis si tu regardes l’ensemble des exposants tu trouveras que le quatuor est assez homogène et j’estime que ça changeait de ce qu’on a eu l’habitude de voir dans les différentes autres expositions, je remercie d’ailleurs au passage Fares (Serdas) qui m’a sollicité, et pour la petite anecdote le titre de l’expo c’est moi qu’il l’ai proposé, on s’est faits une réunion à 4 chez Hadj Hassane à Alger sous un soleil de plomb, on hésitait entre Im A G Nation de Panchow et Delirium , on a finalement opté pour Delirium qui signifie en quelque sortes, une concentration de plusieurs folies dans un seul endroit … car au final chacun aura exposé son propre délire à lui.

20046624_1891797847746992_4455772594192623946_n
Quelques semaines après Delirium, quel bilan tires-tu de cette expérience ? Te considères-tu satisfait de l’impact généré par cette exposition ?

Franchement oui, quand j’ai vu les gens s’attarder et zoomer sur le moindre détail de mes travaux en commentant des bravos et autres félicitations… ça ne peut que me faire plaisir, les retours ont été supers positifs à mon égard, la plupart ont découvert des travaux qu’on n’a forcément pas l’habitude de voir de ma part, donc ça été une belle surprise pour eux, et ça ne peut que m’encourager pour mes futurs projets.

20106645_1891798217746955_4547268689946250223_n
Justement un mot sur tes projets futurs !

Bah à suivre (Rires) … plus sérieusement j’ y travaille, peut-être qu’il y aura des projets sur des fronts sous lesquels on ne m’a pas encore vu avant, peut-être une exposition personnelle qui sait ! mais une chose est sure, il y a un gros travail de recherche qui se fait pour innover et chercher à expérimenter sans cesse.

[Crédits Photos : Nadjib Bouzenad – Eyedentity. Seen Art Gallery & Selim Douadji Photography ©]

You Might Also Like